Suite à de multiples erreurs dans les informations transmises par
l’administration sur la situation des agents aux membres de la CAP, les résultats
des avis rendus communiqués par les organisations risquent d’être remis en
cause pour rétablir les droits des agents lésés.

La suite ici :

PDF - 677.1 ko