Le projet de circulaire relatif au PSE prévoit d’attribuer au SPIP l’enquête technique préalablement confiée aux surveillants PSE !

Le SNEPAP s’oppose à ce projet qui éloigne considérablement les PIP de leurs missions et qui renvoie les personnels de surveillance en détention.

Dans un contexte législatif qui tend à démultiplier à l’infini les charges de travail pour les SPIP, cette nouvelle attribution de compétences à caractère technique est une aberration qui dénature encore un peu plus le sens de nos missions.

Par ailleurs ce projet de circulaire sonne un (deux, trois…) coup d’arrêt à la diversification et à la valorisation des missions des personnels de surveillances encouragées et soutenues par le SNEPAP et actée dans les nouveaux statuts de ces personnels.

Pour le SNEPAP-FSU,

Le bureau Régional de Dijon