Le bureau régional du SNEPAP-FSU de la DISP du Nord prend note du courriel adressé aux agents

et désapprouve la décision de leur imposer de perdre une journée de congé annuel ou de credit

temps suite à leur absence relative à la journée d’intempéries du 12 mars 2013.

PDF - 90.7 ko
cliquez pour télécharger en PDF

Au regard des conditions climatiques exceptionnelles, indépendantes de la volonté des agents et

présentant un caractère de force majeure, le bureau régional du SNEPAP-FSU estime qu’une

journée de congé exceptionnel aurait pu leur être accordée compte tenu des alertes météo et des

conseils des autorités relayés par les médias de ne pas se déplacer.

Sur le même principe, et afin d’assurer une égalité de traitement, les agents ayant pu accéder à leur

poste de travail et assurer ainsi la continuité du service public auraient pu se voir octroyer une

journée de congé exceptionnel.

Encore une fois, le bureau régional du SNEPAP-FSU regrette le manque de considération accordé

aux fonctionnaires de l’administration pénitentiaire et la frilosité de la hiérarchie d’employer des

moyens exceptionnels dans un contexte exceptionnel.

Le bureau régional SNEPAP-FSU DISP du Nord

Saint-Omer, le 29 mars 2013,

Secrétariat régional SNEPAP-FSU

8, rue des bleuets BP 70073 SAINT-OMER Cedex

03.21.11.06.80:06.21.73.23.49

snepap-br.lille@laposte.net