Lors de l’audience du 1er juillet 2022, le Directeur de Cabinet du garde des Sceaux, ministre de la Justice a confirmé au SNEPAP-FSU l’obtention d’un arbitrage favorable pour l’octroi d’une prime de compensation au CTI.
Il fut également rappelé que cette somme supérieure au CTI actuel (183 euros) a été obtenue pour compenser le fait qu’il s’agit d’une prime rattachée au RIFSEEP et qui ne sera dès lors pas modulée selon le point d’indice.
De même, il nous a été clairement indiqué que cela a été possible car les CPIP ont une expertise propre, et se dissocient de la filière sociale.

 

Flash info - CTI