Les restrictions, liées à la crise budgétaire, ne viennent que renforcer le délitement

constaté du SPIP des Bouches-du-Rhône.

Le non renouvellement des contractuels (les), l’interruption illégale des contrats de

travail des réservistes, la diminution des moyens matériels et humains, nous amènent

à vous demander, plus que jamais, de définir une politique réaliste, à la hauteur du maintien

d’un niveau de prestations acceptable envers nos publics garantissant des conditions de

travail des personnels satisfaisantes.

PDF - 107.1 ko
cliquez pour télécharger en PDF