Il y a un mois environ, l’équipe du SPIP de la MA de Luynes exprimait sa plus

grande lassitude vis-à-vis de ses conditions d’intervention. L’annonce d’un retour

contraint du SPIP en CPU, la fin prématurée de la mission de la CPIP placée et le

marronnier du projet de réorganisation, nous ont amenés à nous prononcer à

l’unanimité sur les modalités d’actions suivantes :

Présence du SPIP en détention uniquement pour les entretiens arrivants, les CPU

arrivants et les urgences avérées.

Lire la suite du communiqué inter-syndical :

PDF - 133.6 ko