Le SNEPAP-FSU apporte son soutien à la CGT dans la défense d’une militante dont le droit à l’expression syndicale est remis en cause par l’administration pénitentiaire.

Accès à la lettre ouverte :

PDF - 689.9 ko