Alors que l’expérimentation du PSE fin de peine n’est pas encore

terminée sur le Pas de Calais mais que l’on sait déjà que les contractuels

recrutés dans le cadre de cette expérimentation ne seront pas renouvelés ;

Alors que les services sont de plus en plus découverts et que les

mutations ne sont pas remplacées :

"-" Sur le CD de Bapaume : le DIP est en arrêt maladie, le chef de service

affecté à mi-temps et quatre CIP titulaires ont obtenu leur mutation. Le contrat

de la secrétaire contractuelle risque de ne pas être renouvelé. Aucune arrivée

dans le service n’est prévue alors que l’établissement pénitentiaire est

pressenti pour prendre à terme exclusivement en charge des auteurs

d’infraction à caractère sexuel.

"-" Sur le SPIP de Longuenesse Saint-Omer : Le DIP a obtenu sa

mutation pour un autre département, un personnel pour un autre SPIP, deux

stagiaires de la CIP 12 n’ont pas été titularisées, et une collègue AS bénéficie

d’un détachement. Deux stagiaires CIP 13 sont pré-affectés et ne seront

titulaires qu’en 2010 dans le meilleur des cas. Boulogne, Béthune et Arras ne

semblent pas aller mieux.

Alors que la Directrice Départementale, interpellée en réunion de

service, sur ces fuites du département liées aux conditions déplorables de

travail, n’a comme réponse à apporter : « les personnes qui ne sont pas

satisfaites peuvent demander à partir »
, et qu’elle ne raisonne pas en

terme de titulaires présents mais en terme de poste ouvert.

Les personnels du SPIP du département du Pas de Calais apprennent

qu’ils sont pressentis pour expérimenter les nouveaux modes de

fonctionnement des antennes : « la segmentation »

Chercherait t-on à confronter les collègues de terrain à un épuisement

professionnel (le burn out pour reprendre le terme employé par l’OMS) ?

Notre

hiérarchie départementale aurait-elle la mémoire courte au point d’avoir oublié

ce qui est déjà arrivé à un DIP du département au cours de l’année 2008 ?

Les personnels du département sont inquiets pour le devenir de leur

service, pour la prise en charge de leur public, mais aussi pour leur santé.



04/06/09

Bureau Régional du SNEPAP-FSU

SNEPAP-FSU Secrétariat Régional DI de Lille – Loïc KAPINSKI

SPIP 62 Antenne de Bapaume – Centre de Détention, Chemin des Anzacs 62450 BAPAUME

Tel. 03.21.60.10.28 Fax 03.21.60.10.50

pdf_tract_62