Le SNEPAP-FSU dénonce à nouveau le refus quasi systématique de la DAP à l’égard de certaines demandes de détachement des agents CPIP, droit garanti et encouragé par de nombreux textes et dispositifs de la fonction publique, et ce, même lorsqu’un agent a obtenu gain de cause en référé dans l’attente que son affaire soit tranchée sur le fond par le juge administratif.

Le SNEPAP-FSU dénonce l’acharnement de la DAP et l’invite à s’interroger sur les motifs poussant ses agents à partir.

Les droits des agents doivent être reconnus et le statut des CPIP doit correspondre aux missions qu’ils exercent!

Tract - RP CPIP - Droit au détachement bafoué par DAP