De nombreuses professions demandent un investissement personnel et affectif important, notamment les métiers de

l’Administration Pénitentiaire. Les salariés exerçant ces métiers peuvent être concernés par le risque de burn-out quand ils en

arrivent à ressentir un écart trop fort entre leurs attentes, la représentation qu’ils ont de leur métier (portée par des valeurs et

des règles) et la réalité du travail. Cette situation, qui les épuise et les vide « émotionnellement », les conduit à remettre en

cause leur investissement initial ; cela peut se traduire par vision négative des autres et du travail ou encore le sentiment de

ne pas parvenir à répondre correctement aux attentes de l’entourage.

PDF - 234.7 ko
cliquez pour télécharger en PDF