Devant l’absence de réactions de la direction du SPIP, les personnels d’insertion et de probation de

l’Antenne Locale d’Insertion et de Probation de Maubeuge se sont réunis en assemblée générale le

08/11/2010 pour porter les revendications suivantes :



"-" La création de 10 équivalents temps plein pour les conseillers d’insertion et de probation

"-" La création de deux postes de personnels administratifs

"-" La création d’un poste de cadre

"-" La recherche effective de locaux appropriés et un déménagement qui se concrétise pour l’année 2011.

Devant l’urgence de la situation, les organisations syndicales demandent à être reçues dans le délai d’un

mois par le Directeur interrégional et le DSPIP 59, pour dégager, dés à présent, des solutions

concrètes et immédiates aux problèmes vécus, au quotidien, par les personnels d’insertion et de

probation de l’ALIP de Maubeuge.

Si à l’expiration de ce délai aucune perspective n’est offerte ; les personnels d’insertion et de probation de

l’antenne de Maubeuge passeront à l’action :



"-" Ils renverront les modifications horaires dans le cadre du PSE au JAP

"-" Ils transmettront tous les justificatifs au JAP

"-" Ils convoqueront sur un même jour et un même lieu l’ensemble des PPSMJ

"-" Ils n’assureront plus que l’accueil arrivants, les urgences et cesseront de se rendre en CAP, CPU, COPEP, commission pour le régime différencié…

Il est en effet temps que les personnels d’insertion et de probation de Maubeuge

disposent de conditions de travail normales et puissent assurer une prise en charge qui

relève d’un service public de qualité.

L’administration sait donc ce qui lui reste à faire. Si elle l’oublie elle paiera les

conséquences de son silence !

pdf_tract_maubeuge_-_01-12-2010