Suite à notre saisine, l’administration pénitentiaire vient de nous faire savoir qu’elle

accorde officiellement son soutien sans condition à notre collègue CIP mis en

examen. Elle compte le faire savoir sans délai aux différentes autorités judiciaires.

Suite aux demandes répétées et à l’insistance du SNEPAP-FSU de ces derniers jours,

l’adjoint du DAP vient de s’engager à diffuser, à tous les personnels, dés aujourd’hui

ou au plus tard lundi, des consignes claires quant aux modalités d’intervention du

SPIP à l’égard des personnes prévenues suite à l’entretien arrivant.

Nous apprenons par ailleurs que le Procureur Général de la Cour d’Appel de

Versailles a fait appel de la décision du TGI de Pontoise.

Cela étant, tant que notre collègue restera mis en examen, toute action de soutien à

son égard est incontournable.

Dans cet objectif, nous appelons l’ensemble des collègues à signer le manifeste et à le

faire parvenir à la Garde des Sceaux, aux présidents de juridiction et aux responsables

de notre administration.

Le SNEPAP FSU va contacter l’UGSP-CGT et la CFDT-interco afin d’organiser

dans les jours à venir une manifestation d’envergure nationale la plus unitaire

possible.

Paris