En date du 23 mars 2018, le SNEPAP-FSU a été convoqué en urgence pour évoquer le projet de loi de

programmation de la justice, plus particulièrement les textes ayant un impact sur les services

pénitentiaires. Ainsi, après des temps d’échanges réguliers avec la ministre de la justice,

l’administration pénitentiaire souhaitait entendre l’avis des organisations syndicales – du moins celles

qui étaient présentes. Cette audience était présidée par la Directrice Adjointe (DAPA).

Plus d’informations ici :

PDF - 290.6 ko