Mieux vaut tard que jamais. Vendredi 20 mars, les organisations professionnelles étaient conviées par la Direction de Projet SPIP, PMJ et la sous-direction des ressources humaines pour une grande revue de dossiers, et quelques annonces. Après un épisode de plusieurs semaines de tension, il avait semblé au SNEPAP-FSU que la Direction de l’Administration Pénitentiaire avait senti le « vent du boulet » et que les lignes étaient en train de bouger. A l’issue de cette rencontre, qui s’est déroulée dans de très bonnes conditions, l’impression est confirmée. Trois dossiers étaient sur la table : réforme du recrutement et formation des CPIP – Groupe de Travail SPIP (GTSPIP) – information relative au déploiement des 1 000 postes créés pour les SPIP.

Accéder au fichier pdf, cliquez ici :

PDF - 229.2 ko