LES OS INVITENT LE SECRETARIAT GENERAL DE LA DISP A REVOIR SA COPIE !!!!

Plus d’informations ici :

PDF - 142.5 ko

Les Organisations Syndicales siégeant au SPIP du Rhône se sont réunies à l’issue du Comité technique exceptionnel du vendredi 06 octobre 2017 relatif au déménagement du SPIP du Rhône

(antenne du milieu ouvert de Lyon et siège) et de la DISP actuellement dispersée sur 3 sites.

Le 22 mai 2017, les agents apprenaient par mail du DFSPIP le projet de déménagement confirmé

par mail le 15 septembre. Le SPIP déménagera le week-end du 24/03/2018… sans aucun rétroplanning

à ce jour.

Une visite des locaux a quand même été organisée… au dernier moment et en toute hâte. Ainsi nous

étions conviez le lundi 2 pour le 03 ou le 4 octobre. Deux OS n’ont pu être présentes !

Les projets de plan des futurs locaux des service du SPIP inquiètent fortement l’ensemble des

personnels.


des surfaces de bureau de 12m² (2 mètres/ 6 mètres/ 2 fenêtres)… pour 2 agents, alors que les normes AFNOR

recommandent au minimum 11m² par agent dans un bureau collectif.

Au regard des plans dignes de Lilliput, nous nous permettons la petitesse de cette interrogation : Quid de l’égalité de

traitement entre les services car on note que des services de la DISP ont récemment bénéficié d’un tout autre métrage,

plus avantageux ?

Les OS demandent des précisions sur les modalités de calcul retenues pour définir la surface attribuée au bureau des

agents.


nécessité de rachat intégral de mobiliers de bureau car les actuels n’entreront pas dans les futurs locaux « de

poche ». La maltraitance des budgets prévisionnels de l’Etat ferait pâlir n’importe quel citoyen.


100 places assises pour un SPIP comptant actuellement 94 agents (sans compter les élèves CPIP), et alors que

plusieurs postes de CPIP et d’agents administratifs sont vacants… Pas encore parti et déjà à l’étroit.

Accepter ces plans en l’état, c’est accepter la dégradation des conditions de travail des personnel du

SPIP et les conséquences en terme des risques psycho-sociaux.

Si nous reconnaissons la nécessité économique du déménagement ainsi que l’augmentation du

nombre des box d’entretiens pour recevoir le public, nous refusons que cela se fasse au détriment

d’un environnement de qualité et du bien être des agents.

Les OS du SPIP réclament une superficie supplémentaire d’au moins 400m² pour permettre

des conditions de travail non pas luxueuses mais seulement correctes.

PDF - 142.5 ko