Nous sommes convoqués aujourd’hui, 1er février, à un nouveau comité technique ministériel portant sur la casse des droits des personnels en matière de mobilité et de promotion que l’administration nomme technocratiquement : lignes directrices de gestion. Cette convocation intervient en pleine réunion du congrès fédéral de la FSU, alors que celle-ci avait transmis ses dates d’instances bien en amont et demandé un report.

Déclaration préliminaire CTM 01.02.2022