Snepap-Fsu

coup de couteau dans le D.O.S à la Réunion !

dimanche 22 octobre 2017 par Webmestre SNEPAP-FSU

Il était une fois......un coup de couteau dans le D.O.S .
Le 05/10/2017 s’est tenu un CTS majoritairement dédié à la formation professionnelle et à la
radicalisation, thématiques récurrentes dont les avancées demeurent toujours aussi timides voire
inexistantes.
Nous n’avons pu que constater l’absence du PFOI à cette instance, alors qu’il aurait été plus
qu’utile de connaître les premiers éléments du plan de formation pour le SPIP pour l’année 2018.
En revanche, nous avons été gratifiés de la présence de la quasi totalité des cadres du département:3
DPIP (nord et ouest), la DIPA , l’Attachée et le « maître de cérémonie ».
Rarement un CTS n’aura suscité autant d’engouement pour la direction...alors que peu de
points saillants et concrets ont pu être communiqués aux RP :

Plus d’informations ici :

PDF - 128.4 ko

des agents de se voir proposer les mêmes modules de formation avec les mêmes partenaires,
priorisation de certains thèmes. Le circuit des demandes demeure toujours à établir de manière
efficiente ( rôle de la MOM pour écarter certaines demandes de formation hors département, gestion
interne des demandes ? Récépissés ?...) Sans parler de la formation interne inexistante des agents
contractuels, si ce n’est bien sûr par la « ressource locale » (voir pièce jointe)
- radicalisation : énième « visite »de fiches de poste des référents SPIP et de l’éducateur spécialisé,
énième demande de clarification des tâches de chacun...
- parc automobile : mutualisons, mutualisons. SAUF le véhicule de service « dédié » au
DFSPIP ! Ce dernier nous demandant de saluer les avancées quantitatives du parc auto à mettre à
son crédit. En oubliant de les rapprocher de la croissance des effectifs du service. Bref , un directeur
omnipotent qui semble considérer qu’il s’agit simplement d’un juste « retour » de son
investissement pour vendre nos besoins en matière de véhicules de service. Quand bien même cela
revient concrètement à utiliser ce véhicule comme un véhicule de fonction qu’il n’est pas ! ...
Bref un CTS « classique », sans un protagoniste essentiel, le PFOI, pour la thématique de la
formation professionnelle, pour un CTS dédié à cette question... Chapeau bas !.
Évidemment, cela n’a pas empêché le DFSPIP de tenter de nous convaincre des valeurs qu’il portait
dans la gestion des équipes du département : travail collectif, sens du service public, mutualisation
des moyens, gestion humaine pour ne pas dire humaniste des RH...Bluffant au sens premier du
terme ? un moment « émouvant » qui appelle hélas un MAIS ….
Un MAIS qui devrait plutôt s’épeler D.O.S. Ce Document d’Orientation de la Structure, est
essentiellement rédigé à destination de la DISP. Il permet d’établir un bilan sur les priorités de
l’année en cours, de valider ou pas les objectifs mis en avant l’année précédente et de proposer de
nouvelles orientations pour l’année à venir. Et sans conteste, ce document nous raconte une
histoire bien différente de celle, angélique du CTS, faite d’autosatisfaction et de distorsions du
réel.
Le DOS n’a pas vocation a être obligatoirement transmis aux OS. Dès lors, la direction ne s’est pas
privée de réécrire la vie du service, et de se féliciter de tout, si ce n’est d’agents au comportement
« insupportable » entre autres perles...
Aussi le SNEPAP-FSU 974 a souhaité reprendre le DOS 2016, en extraire les « meilleurs
passages » et apporter son commentaire. Nous vous laissons juge du contenu.
Ce qui est certain, c’est que la confiance n’est plus.










RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip + Alternatives