Snepap-Fsu

Un surveillant tabassé par un commando armé...

mercredi 31 mai 2006 par Webmestre SNEPAP-FSU

Ce samedi 27 mai, un de nos collègues a frôlé la mort en prenant la direction de son domicile à l’issue de son service à la Maison d’arrêt d’Aix Luynes (DRSP de Marseille).

Notre collègue surveillant affecté aux services des parloirs de l’établissement croise sur le chemin du retour un commando armé jusqu’aux dents et bien déterminé à l’exécuter pour des raisons inconnues.

Il a été pris en chasse par des individus cagoulés qui l’ont agressé, en le frappant violemment après avoir bloqué son véhicule. Il n’a eu la vie sauve que grâce à des passants qui se sont interposés.

Le SNEPAP-FSU apporte tout son soutien au collègue et à sa famille et remercie les passants pour leur courage citoyen.

Cet évènement majeur met en exergue la dangerosité du métier de surveillant tant dans la prise en charge quotidienne de la population pénale que des conséquences qui peuvent en résulter.

Pour le SNEPAP FSU un tel niveau de violence est inadmissible : l’action judiciaire s’avère indispensable pour sanctionner les auteurs de ces faits et pour reconnaître ses droits à la personne victime. Le SNEPAP FSU a également saisi le Directeur de l’Administration Pénitentiaire afin que la protection statutaire soit appliquée immédiatement pour notre collègue.

Les collègues d’Aix engagent dès ce lundi 29 mai un processus de manifestations qui sera décidé en Assemblée Générale des personnels afin de dénoncer ces actes lâches perpétrés à visage caché.










RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip + Alternatives