Snepap-Fsu

Sans titre

lundi 19 mai 2008 par Webmestre SNEPAP-FSU

Réunis en intersyndicale vendredi 16 mai, l’UGSP-CGT et le SNEPAP-FSU, renforcés par l’extension du mouvement de contestation et l’expression unanime des personnels, exigent de la part de l’administration que des engagements fermes soient actés dans le cadre d’un protocole d’accord annexé aux projets de réforme statutaire et indemnitaire.

Tout d’abord, si nous devons admettre que l’accès à la catégorie A n’est pas envisageable dans l’immédiat, ce protocole doit alors acter l’ouverture d’un véritable chantier statutaire en vu de déboucher à terme sur une réelle revalorisation du statut des agents.

De manière transitoire, ce protocole doit également contenir les avancées suivantes :

• Chiffrage des taux promus/promouvables pour l’accès aux grades d’avancement.

• Revalorisation des propositions indemnitaires et garanties sur l’absence de modulation individuelle.

• Engagement sur les perspectives de recrutement concernant la filière.

• Moratoire sur le passage de la formation de 2 à 1 an tant que la DAP ne s’engage pas sur un statut aménagé pour les jeunes titulaires (regroupements, tutorat, charge de travail adaptée, formation continue...) et qu’elle ne fournit pas de propositions concrètes sur le contenu de la formation.

En outre, ces discussions devront permettre la levée des sanctions contre les personnels en mouvement.

Pour faire aboutir ces revendications, nous avons décidé de solliciter officiellement une audience avec le Directeur de l’administration pénitentiaire, dans les délais les plus brefs, comme préalable à la reprise des discussions.

Parallèlement, l’UGSP-CGT et le SNEPAP-FSU appellent l’ensemble des personnels à rester largement mobilisés et à poursuivre les actions engagées, tant que les résultats des discussions ne seront pas à la hauteur de leurs attentes.
Le soutien intersyndical des personnels sera sans faille et nous ferons tout, tant politiquement que juridiquement, pour défendre les agents sanctionnés.

Ainsi, l’UGSP-CGT et le SNEPAP-FSU invitent les personnels de la région parisienne à se rassembler devant la Direction de l’Administration pénitentiaire le 26 mai 2008 à 10H00. Toutes les régions sont invitées à déterminer des modalités d’action susceptibles de faire de ce jour une date importante pour la mobilisation.
L’UGSP-CGT et le SNEPAP-FSU appelleront également les personnels de tout le territoire à exprimer leur colère et leurs revendications dans le cadre d’une manifestation nationale le 05 juin 2008.

L’Administration doit entendre l’exaspération des personnels et accepter d’entamer de réelles négociations plutôt que de faire le choix d’une répression abusive et illégitime.

Paris le 19 mai 2008










RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip + Alternatives