Snepap-Fsu

SPIP de Grasse mobilisé

samedi 26 mars 2011 par Webmestre SNEPAP-FSU

Suite à l’Assemblée Générale de ce jour, rassemblant le personnel du SPIP de Grasse, milieu fermé et milieu ouvert, syndiqués et non syndiqués, les personnels pénitentiaires d’insertion et de probation ont décidé de mener des actions pour renouveler leur soutien aux collègues incriminés

par le rapport de l’Inspection Générale des Services Pénitentiaires, infléchir la position de l’Administration et pour demander des moyens supplémentaires.

Il a été décidé de mettre en place les actions suivantes à compter du 28 février 2011 :

§ Transmission mensuelle d’un écrit au DSPIP attirant son attention sur le risque majeur de récidive engendré par l’incapacité d’un suivi efficient compte tenu de la charge de travail disproportionnée au regard des missions du SPIP.

§ Inscription de la mention type suivante sur tous les rapports (aménagements de peine et suivis des mesures) :
« Le SPIP rappelle que le présent rapport constitue une évaluation de la situation dans le présent contexte. En aucun cas, le SPIP ne peut être garant ni du comportement de l’intéressé, ni de l’absence de risque de récidive ».

§ Refus d’initier le suivi d’une PPSMJ quelle que soit la mesure et d’effectuer une enquête (723-15, aménagement de peine, SEFIP et PSAP) sans mise à disposition d’un dossier complet avec :

• remise d’un formulaire à la hiérarchie directe indiquant les pièces manquantes pour le renvoi du dossier
• rapport ponctuel sur APPI intégrant la mention type suivante :
« Bien vouloir être informé que nous ne sommes pas en mesure d’assurer la prise de ce suivi / d’effectuer cette enquête sans mise à disposition d’un dossier complet, en l’occurrence… » .

§ Plus spécifiquement, les collègues du milieu fermé limiteront leurs déplacements en détention aux entrants et aux urgences la journée du 28/03/2011.

Nous sommes toujours conscients qu’il est nécessaire d’alerter nos hiérarchies sur la nécessité, compte tenu des évènements, de privilégier la qualité de notre travail plutôt que de céder aux exigences quantitatives.

GRASSE, le 25/02/2011











RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip + Alternatives