Snepap-Fsu

SPIP 33 : Le DAVC est mort … Vive l’évaluation !

mardi 15 janvier 2013 par Webmestre SNEPAP-FSU

Le 9 janvier 2013, en marge de son discours de politique pénitentiaire prononcé à Marseille, la
Ministre de la Justice a annoncé la fin de l’expérimentation du DAVC.

PDF - 129.2 ko
cliquez pour télécharger en PDF

C’est avec un certain soulagement que nombre de personnels des Services Pénitentiaires
d’Insertion et de Probation, qui depuis son introduction critiquaient la lourdeur et l’inutilité de
l’outil, ont accueilli cette annonce.
Contraints d’utiliser cet ersatz de « fiche diagnostic », dont la visée criminologique était par
ailleurs discutable, les CPIP et un certain nombre de cadres impliqués ont cherché, en vain, à
donner du sens à ce produit dérivé, qui n’était finalement autre chose qu’un guide d’entretien
imparfait.

Les personnels du Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation de la Gironde ont fait
preuve, dans le cadre de l’expérimentation du DAVC, d’un professionnalisme et d’une discipline
incontestables.

Désormais, pour le SNEPAP-FSU, il s’agit de ne plus perdre de temps dans la rédaction d’écrits
dénués de signification, mais de s’attacher à réfléchir à l’élaboration d’un outil d’évaluation
digne de ce nom, car, aujourd’hui comme hier, l’évaluation de la personne condamnée est
indispensable à la mise en place d’un suivi adapté.
Le SNEPAP-FSU de la Gironde est bien entendu disposé à amener son expertise dans ce
domaine.


Mais, en l’état, le SNEPAP-FSU ne peut qu’appeler tous les personnels du Service
Pénitentiaire d’Insertion et de Probation de la Gironde à ne plus informer le DAVC
et adapter les suivis dont ils ont la charge à leur propre évaluation.

Bordeaux, le 15 janvier 2013.

Section départementale SNEPAP-FSU – SPIP 33 – 37, rue du Général de Larminat – 33000 BORDEAUX
Tél : 05.56.56.99.00 – Fax : 05.56.56.99.44

Section
Départementale
de la Gironde










RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip + Alternatives