Snepap-Fsu

SPIP 31 en AG le 14 avril

vendredi 15 avril 2011 par Webmestre SNEPAP-FSU

Les personnels, syndiqués et non syndiqués du SPIP 31, réunis le 14 avril 2011 en Assemblée Générale, ont décidé, à la majorité, la poursuite du mouvement de mobilisation afin d’obtenir du Ministère de la Justice et des Liberté, ainsi que de l’Administration Pénitentiaire les moyens humains et matériels nécessaires à la mise en œuvre des missions qui leur sont confiées.
Ils dénoncent, en particulier, la baisse importante des crédits d’insertion -division par deux- alloués par la DISP de Toulouse au SPIP 31, pour l’année 2011.

Conséquences :

• Le non renouvellement de conventions partenariales notamment en matière d’hébergement des PPSMJ et des dispositifs de placements extérieurs
• Diminution des subventions alloués par le SPIP sur d’autres dispositifs participants à une meilleure prise en charge des PPSMJ

Cette impossibilité pour le SPIP de fonctionner normalement avec les partenaires associatifs compromet de manière importante la mission de prévention de la récidive et de réinsertion dévolues aux SPIP.

Les personnels ont décidé des actions suivantes :

• Signalement systématique des pièces manquantes dans les dossiers transmis au SPIP, avec les conséquences qui peuvent en découler dans le suivi des mesures
• Apposer le bandeau suivant sur tous les écrits professionnels :
« Le SPIP rappelle que le présent rapport constitue une évaluation de la situation selon les éléments connus à ce jour. En aucun cas, il ne peut être garant ni du comportement de l’intéressé, ni de l’absence de récidive ». (Intersyndicale et non syndiqués du SPIP 31)
• Les Personnels d’Insertion et de Probation n’assureront plus les taches administratives, ni l’accueil, en l’absence des personnels administratifs

• En Milieu Fermé :
• Les PIP ne seront plus présent lors des CAP (Permissions de sortie et RPS). Ils transmettront des avis écrits.

• Les PIP n’assureront plus l’accompagnement des PPSMJ lors des permissions de sortie, sauf pour les actions déjà engagées.
• Pas de mise en place de nouvelles activités socio-éducatives, celles-ci ne pouvant être financées
• Pas de recrutement de groupes de musiciens extérieurs pour la Fêtes de la Musique, ceux-ci ne pouvant être financés.

Ces modalités d’action entrent en vigueur à compter du lundi 18 avril 2011 et seront maintenues jusqu’à l’annonce par le Ministère de la Justice et des Liberté, ainsi que par l’Administration Pénitentiaire, d’un plan pluriannuel de recrutement de personnels pour les SPIP et l’attribution de crédits permettant de mener à bien les missions confiées aux SPIP.

Les SPIP sont le maillon incontournable dans le dispositif de prévention de la récidive prôné par les politiques. Il leur revient de leur donner, enfin, les moyens qui font défaut depuis des années. L’Administration Pénitentiaire ne se résume pas qu’au seuls murs des prisons.

Pour le SNEPAP FSU Pour l’UGSP-CGT
Le secrétaire régional adjoint Le secrétaire local
Marc HORTALA François GUCEMAS










RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip + Alternatives