Snepap-Fsu

Région de Rennes - Personnels contractuels, par ici la sortie !

mercredi 7 août 2013 par Webmestre SNEPAP-FSU

Communication du Bureau régional de la région Rennes

PDF - 174 ko
Cliquez ici

Cette fois c’est définitif, le couperet est tombé et les personnels contractuels, pourtant investis et compétents, sont balayés comme de vulgaires fétus de paille, sans aucun ménagement, sans l’expression d’une quelconque reconnaissance. Certains le sont même à 2 mois d’une possible « CDIsation ». Quelle belle preuve de considération pour l’Être Humain !
Sur les 28 contractuels CPIP de notre direction interrégionale, seuls 4 verront leur contrat renouvelé en septembre 2013.
Après la diminution des temps d’activité des coordinateurs socio-culturels, la baisse des budgets d’ intervention, voilà le non renouvellement des contractuels. Non seulement il y aura moins de personnels à la rentrée, mais ceux qui restent auront encore plus de travail avec encore moins de moyens. Quelle belle perspective !!!
Tout cela en contradiction totale avec le discours ambiant :
– A quoi bon se féliciter de la conférence de consensus si les discours restent sans effet sur la création de moyens dès à présent ?!
– A quoi bon se féliciter de l’annonce d’un recrutement qui arrivera dans les services lorsque tous les personnels seront exténués et désabusés par une gestion de cette pénurie, alors que le renouvellement des contractuels auraient permis d’attendre ce renfort dans des conditions moins
difficiles ?!
– A quoi bon se réjouir que notre ministre affiche le caractère incontournable des SPIP, si en même temps, faute de moyens alloués, ceux-ci deviennent un champ de ruine à qui on reprochera encore et toujours de ne pas accomplir la mission qui est la sienne ?!...
Il sera alors facile de dénigrer les SPIP et de transférer à d’autres leurs missions. Mais n’est-ce finalement
pas ce qui est recherché ? Les annonces récentes ne visaient-elles qu’à déployer un vaste écran de fumée, sachant que 2014 risque d’être encore pire car rien ne viendra inverser la courbe du « plus de charges, moins de moyens » ?
Nous avons alerté l’administration à maintes reprises sur la situation extrêmement tendue dans les SPIP de la DISP de Rennes, mais sans être entendus, alors nous le répétons aujourd’hui : l’ensemble des personnels des SPIP, tous grades confondus, ne pourront plus tenir à ce rythme ! Les conséquences sur le fonctionnement des services seront dramatiques, et tant l’accomplissement de nos missions que la santé physique et psychologique des personnels sont en péril. La démotivation va grandissant, les départs se multiplient, et ce n’est pas fini. Pourtant, d’autres choix financiers sont possibles, et pourquoi pas sur la communication (combien coûtent la revue « Etapes » et l’image folklorique qu’elle renvoie des SPIP ?),
en particulier celle qui ment à nos concitoyens sur la capacité des SPIP à assurer leurs missions ?
Sachant ne pouvoir compter que sur nous-même, même au sein de notre administration, les personnels n’assisteront pas immobiles à la destruction des SPIP et à l’épuisement de leurs personnels !

Nantes, le 26 juillet 2013










RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip + Alternatives