Snepap-Fsu

Réforme de la formation des CIP :

vendredi 12 octobre 2007 par Webmestre SNEPAP-FSU

Pour éviter les risques de dérive de la pré affectation,
Le SNEPAP-FSU déclenche le plan vigilance !!!

Pour préserver la qualité de la formation des CIP, on sait que l’ENAP doit effectuer des recommandations aux DIR sur l’accueil des stagiaires pré affectés. Sur ce point, nous avons interpellé par courrier la directrice de l’ENAP, insistant sur le caractère urgent de ces recommandations.

On sait aussi que la DAP a rejeté notre exigence consistant à demander que les recommandations de l’ENAP soient relayées par des directives de la DAP aux DIR. Pour RH en effet, ces directives générales ne sont pas souhaitables (l’ENAP est seule responsable des personnels en formation – même pré affectés !!!) et inutiles !

Et pourtant… Puisqu’un homme avertit en vaut deux, sachez que deux collègues stagiaires (en prolongation de stage) se sont retrouvés responsables de la charge d’un secteur géographique et d’un effectif complet, à savoir 150 dossiers environ !!! Cette charge de travail est inacceptable pour des stagiaires et incompatible avec la notion de formation donc d’apprentissage ! Sur demande des représentants du personnels du SNEPAP-FSU, l’adjointe au sous directeur RH à la DAP est intervenue auprès du DSPIP lui demandant de réduire de 50% la charge de travail des 2 collègues pré affectés.

Comme quoi, notre demande n’était pas totalement dénuée de sens...Mais si la DAP préfère avoir à intervenir au cas par cas, nous lui signalerons alors tout « abus » de pré affectation qui consisterait à considérer un collègue en formation comme un quasi titulaire parce qu’il est affecté sur un poste vacant.

Pour éviter ou réparer de tels abus, le SNEPAP-FSU déclenche le plan vigilance :
Nous invitons tous les personnels et particulièrement les stagiaires à nous faire part des situations qui leur paraient peu compatibles
avec une formation de qualité !










RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip + Alternatives