Snepap-Fsu

Mobilisation du SPIP des Pyrénées Atlantiques

samedi 10 mai 2008 par Webmestre SNEPAP-FSU

Les personnels d’insertion et de probation du SPIP 64 (Antenne de Pau ), réunis le mardi 20 mai 2008, ont décidé de s’associer au mouvement national déjà en cours dans la grande majorité des départements (2/3 des SPIP mobilisés).

Ils ont exprimé leur désaccord avec le projet de réforme statutaire présenté par l’Administration Pénitentiaire qui, pour la seconde fois consécutive, ne permet aucune amélioration pour la majorité des personnels (CIP et ASS).

Cette réforme statutaire ne prévoit toujours pas d’avancées indiciaires pour les corps concernés :

-  elle impose des contraintes de mobilités et d’objectifs inadaptés aux réalités professionnelles
-  elle réduit de manière disqualifiante la formation initiale des personnels dont les missions, les responsabilités et la charge de travail vont pourtant croissantes
-  elle introduit une inégalité de traitement par la modulation des primes
-  elle crée des disparités salariales au sein des services et entre services, en fonction de la localisation géographique, instaurant ainsi des inégalités flagrantes et injustifiées entre agents du même corps
-  elle prévoit la création d’un examen pour changer de grade

L’Administration Pénitentiaire porte actuellement une réforme qui ne comporte aucune avancée pour les personnels qui ont fait le choix de rester au contact du public pris en charge.

Les personnels s’insurgent contre la non prise en compte de conditions de travail qui se dégradent et contre le fait de se voir exiger de plus en plus sans aucune contrepartie.

Actions communes au Milieu Fermé et au Milieu Ouvert :

-  présence et information sur les revendications lors de chaque réunion institutionnelle et partenariale
-  boycott des transmissions par APPI. Transmission d’écrit avec bandeau d’information uniquement par fax ou par courrier suivant les critères d’urgence évalués par le Travailleur social
-  arrêt des tâches de secrétariat en l’absence de la secrétaire, accueil des PPSMJ assuré
-  information des élus locaux, magistrats de la juridiction, presse et des partenaires par envoi d’un courrier
-  envoi individuel de la pétition à Madame le Garde des Sceaux
-  respect strict des 36 heures (arrêt des heures supplémentaires)
-  utilisation limitée des véhicules personnels et généralisation de l’usage du véhicule de service

Actions en Milieu Ouvert :

-  maintien des suivis selon l’appréciation de chaque Travailleur Social
-  suspension des placements TIG pour les dossiers récemment affectés (sauf urgence évaluée par le Travailleur Social)
-  suspension de la réflexion autour des PPR (Programme de Prévention contre la Récidive)

Actions en Milieu Fermé :

-  les entretiens arrivants, préparation CAP et DC sont assurés
-  les entretiens de suivi seront appréciés par le Travailleur Social
-  suivi assuré par courrier
-  intrusion massive de l’ensemble des travailleurs sociaux à la CAP du 03/06/2008

L’ensemble de ces actions décidées à l’unanimité prendront effet à compter du vendredi 23/05/2008.

Nous nous réunirons à nouveau le mardi 10/06/2008 à10h00 pour faire le point et décider de la suite du mouvement.

Nous appelons à participer à la manifestation nationale prévue à Paris.
Nous souhaitons également apporter notre soutien total à tous nos collègues sanctionnés.










RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip + Alternatives