Snepap-Fsu

Mobilisation des travailleurs sociaux pénitentiaires de Haute Corse

Compte-rendu AG des travailleurs sociaux des SPIP de Corse 29/04/08

vendredi 2 mai 2008 par Webmestre SNEPAP-FSU

L’ensemble des antennes de Haute-Corse étaient représentées (Bastia, Borgo et Casabianda). 100% des personnels de Bastia et de Borgo étaient présents.

La journée s’est déroulée selon un cycle de discussions / votes qui ont aboutis au décisions suivantes, toutes prises à l’unanimité :

L’Assemblée générale se prononce pour les revendications suivantes :

– Passage immédiat à la catégorie A pour les CIP.
– Revalorisation sans condition de la grille indiciaire.
– Disparition des deux grades CIP 2ème classe et CIP 1ère classe et instauration d’un grade unique avec avancement linéaire uniquement à l’ancienneté.
– Maintien d’une formation initiale de deux années sanctionnée par un diplôme d’état.
- Refus de l’IFO et de toute rémunération individualisée (opposition ferme à la prime à l’arbitraire).
- Refus du projet statutaire et indemnitaire tel qu’il est actuellement proposé par l’administration.

L’Assemblée générale décide des moyens d’action à mettre en place par antenne :

- en ce qui concerne l’antenne de BASTIA :

– Refus d’utiliser le logiciel APPI,
– Rédiger les rapports à la main,
– Faire viser chaque écrit par un membre de la hiérarchie,
- Retourner tout dossier d’insertion incomplet,
– Remettre à la hiérarchie tout les documents, notamment les fax, lui étant explicitement destinés,
– Suivre précisément les fiches techniques accompagnant la dernière circulaire (ex : enquête PSE), inapplicables en l’état.

en ce qui concerne l’antenne de BORGO :

– Orienter les détenus vers les services compétents,
– Suivre précisément les fiches techniques accompagnant la dernière circulaire (ex : enquête PSE), inapplicables en l’état.
– Ne répondre qu’aux demandes écrites des détenus,
– Privilégier les réponses écrites aux entretiens,
– Boycott des diverses commissions (notamment la CAP, la CLI...) Avis réduits au strict minimum transmis préalablement par écrit,
– Faire viser chaque écrit par un membre de la hiérarchie,
– Rédiger les rapports à la main,

en ce qui concerne l’antenne de CASABIANDA :

– Boycott des diverses commissions (notamment la CAP, la CLI...) Avis réduits au strict minimum transmis préalablement par écrit,
– Ne pas répondre au téléphone,
– Suivre précisément les fiches techniques accompagnant la dernière circulaire (ex : enquête PSE), inapplicables en l’état.
– Faire viser chaque écrit par un membre de la hiérarchie,
– Rédiger les rapports à la main,

Ces actions seront mises en place à compter du 12 mai si les revendications ne sont pas satisfaites.
Avant cette date, l’AG décide d’adresser un communiqué intersyndical à la presse locale
.










RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip + Alternatives