Snepap-Fsu

Mobilisation Haute Garonne

lundi 28 février 2011 par Webmestre SNEPAP-FSU

Les syndiqués SNEPAP-FSU du département de la Haute-Garonne poursuivent la mobilisation engagée le 8 février 2011 :
• Ils dénoncent l’instrumentalisation politique et démagogique de la délinquance,
• Ils dénoncent la désignation d’un coupable alors que les rapports démontrent qu’aucune faute professionnelle n’a été commise,
• Ils dénoncent une pseudo sanction promotion,
• Ils souhaitent faire connaître les difficultés et besoins des antennes du SPIP 31,
• Ils exigent des moyens conformes à l’exercice de leurs missions.

Pour cela :
 Ils poursuivent leur action de communication auprès des élus régionaux
 Ils poursuivent leur action de médiatisation syndicale sur leurs conditions de travail
 Ils s’engagent à transmettre aux juridictions et à leurs partenaires des écrits avec le bandeau d’information suivant :

« LE PRÉSENT RAPPORT CONSTITUE UNE EVALUATION DE LA SITUATION SELON LES ELEMENTS CONNUS A CE JOUR. A L’EVIDENCE, LE REDACTEUR NE PEUT ÊTRE GARANT NI DU COMPORTEMENT DE L’INTERESSE, NI DE L’ABSENCE DU RISQUE DE RECIDIVE ».

 Ils poursuivent leur engagement au sein de l’intersyndicale des fonctionnaires et magistrats de TOULOUSE dont l’objectif est la mise en place d’un observatoire intersyndical afin de rendre public la situation réelle du service public de la justice dans tout le ressort .

 Ils invitent l’ensemble des personnels du SPIP 31 syndiqués et non syndiqués à se joindre à ces modalités d’actions et à participer à la journée de mobilisation du 29.03.2011











RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip + Alternatives