Snepap-Fsu

MOBILITE DES CPIP, LES LIGNES BOUGENT

mardi 6 décembre 2016 par Webmestre SNEPAP-FSU

Les représentants des personnels élus des deux organisations professionnelles siégeant à la Commission Administrative Paritaire (CAP) du corps de CPIP, CGT Insertion et Probation et SNEPAP-FSU, et le bureau RH4 se sont rencontrés le 1er décembre dernier pour travailler sur une actualisation des critères de mobilité.

La dernière réunion de ce type datait de 2012, elle avait permis d’intégrer au barème la bonification de points pour le handicap et le rapprochement familial.

Les représentants du personnel du SNEPAP-FSU ont défendu 2 objectifs : l’égalité de traitement des agents et la sécurité juridique des actes affectant leur carrière.

Ainsi le SNEPAP-FSU a proposé une bonification de points pour faciliter le retour des personnels ultra-marins, cette possibilité existe depuis la loi déontologie dans la fonction publique du 20 avril 2016 qui ajoute à l’article 60 du statut général de la fonction publique un critère spécifique aux personnels ultra-marins. Le SNEPAP-FSU est proche d’aboutir à l’un de ses mandats.

La fin de la pré-affectation a également été évoquée ; les deux organisations professionnelles représentatives du corps de CPIP ont demandé à ce que la fidélisation sur le premier poste prenne fin en même temps que la pré-affectation. En effet, la fidélisation visait à permettre le maintien d’un agent pré-affecté sur son poste au moins un an en qualité de titulaire, la fin de la pré affectation rend inutile ce dispositif.

Lors de cette réunion aucune décision n’a été arrêtée, une seconde rencontre est prévue pour finaliser les modifications avant la publication de la note mobilité prévue pour février.

Une mobilité maîtrisée et choisie est un droit fondamental.
Transparence, équité : agir plus que d’en parler.

Document en format pdf, cliquez ici :

PDF - 190.5 ko









RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip + Alternatives