Snepap-Fsu

MOBILISATION GENERALE

mardi 6 mai 2008 par Webmestre SNEPAP-FSU

A l’appel du SNEPAP-FSU et de l’UGSP-CGT, vous avez été plus de 500 à vous rassembler le 29/04/08 pour analyser les projets de réformes statutaire et indemnitaire proposés par l’administration pénitentiaire.

Dans un contexte particulièrement difficile (vacances scolaires / ponts / surcharge de travail), cet engouement traduit la nécessité de revaloriser la situation des personnels d’insertion et de probation qui, au-delà des discours, ne sont toujours pas considérés par l’administration à leur réelle valeur.

Les débats vous ont permis d’exprimer massivement votre déception et votre écœurement au regard des projets présentés.

Par vos votes, vous avez exprimé unanimement la nécessité d’une revalorisation de la grille indiciaire par l’accès à la catégorie A pour les CIP.

Par vos votes vous avez exprimé unanimement votre rejet d’une revalorisation uniquement indemnitaire tel qu’annoncée par l’administration alors que le tiers de votre traitement est déjà constitué de primes.

Par vos votes vous avez exprimé unanimement votre opposition à la modulation des primes.

Vous déplorez que la réforme ne s’adresse qu’à ceux qui souhaitent faire carrière au sein de la filière. Vous estimez, à juste titre, que l’absence de revalorisation du métier des personnels de terrain est inacceptable, avec cette circonstance aggravante que les faits sont commis en état de récidive suite à la réforme de 2005.
C’est pourquoi le 29/04/08, vous avez décrété unanimement que l’heure était venue d’agir.

Le SNEPAP-FSU et l’UGSP-CGT demandent à l’administration de revoir sa copie et vous invitent à définir très rapidement, dans chaque antenne, les actions que vous allez mettre en œuvre.

Les principaux mots d’ordre retenus par les personnels le 29/04/08 sont :

- Boycott des entretiens en détention (sauf entretien arrivant / traitement des demandes par courrier).
- Boycott d’APPI.
- Boycott de toutes les réunions (service, partenaire etc…).
- Courrier type aux parlementaires / Préfets (joint).
- Gel des PPR (annulation des actions en cours).
- Ne plus utiliser nos véhicules personnels dans le cadre professionnel.
- Respect strict des 36h00.

Il est indispensable que chacun prenne ses responsabilités et que les actions de chaque antenne soient connues, aussi nous vous invitons à tenir informés vos collègues et vos représentants syndicaux de chaque action mise en œuvre.

En parallèle, le SNEPAP-FSU et l’UGSP-CGT invitent tous les personnels à leur retourner le plus rapidement possible la pétition jointe :

ugsp@cgt.fr ou 01 48 18 82 50
snepap@club-internet.fr ou 01 48 05 60 61

L’UGSP-CGT et le SNEPAP-FSU appellent TOUS LES AGENTS à s’inscrire dans ce combat pour la reconnaissance de leur engagement professionnel et à mettre en œuvre les actions décidées à compter du lundi 5 mai !!!











RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip + Alternatives