Snepap-Fsu

MOBILISATION ANTENNE DE METZ : REFORME STATUTAIRE DES PERSONNELS D’INSERTION ET DE PROBATION

lundi 5 mai 2008 par Webmestre SNEPAP-FSU

Suite à la réunion syndicale du 27 mai 2008 les personnels d’insertion et de probation de l’antenne de METZ (SPIP de la Moselle), ont décidé de poursuivre les actions, déjà initialisées depuis le 7 mai dernier, afin de montrer leur détermination et leur hostilité face à ce projet de réforme,
Cette réforme statutaire ne prévoit toujours pas d’avancées indiciaires pour les corps concernés.

Elle impose des contraintes de mobilités et d’objectifs inadaptés aux réalités professionnelles, elle réduit de manière disqualifiante la formation initiale des personnels dont les missions et les responsabilités vont pourtant croissantes. Elle crée des disparités salariales au sein des services et entre services, en fonction de la localisation géographique, instaurant ainsi des inégalités flagrantes et injustifiées entre agents du même corps.

Aussi, les personnels d’Insertion et de Probation de l’antenne de METZ ont convenu des actions suivantes :

Pour la Maison d’Arrêt et le CPA de METZ :

· Boycott des CAP et pré-DC (fournir uniquement rapports et avis par écrit).
· Boycott des réunions institutionnelles pénitentiaires (COPEP) (sauf réquisition écrite du DSPIP ou du DIP, dans ce cas présence mais sans participation active).
· Boycott des réunions partenariales (information des partenaires sur ce mouvement).
· Respect strict des 36 heures hebdomadaires et des chartes des temps.
· Intervention uniquement sur les missions imposées par le CPP (entretien arrivant) et traitement des demandes par écrit et suivant l’urgence.
· Pour les déplacements professionnels : utilisation du véhicule de service.

Pour l’antenne milieu ouvert (rue maurice Barrès) :
· Transmission mensuelle des écrits par APPI, sauf rapports urgents.
· Boycott des données statistiques,
· Boycott des réunions institutionnelles pénitentiaires (sauf réquisition écrite du DSPIP ou du DIP, dans ce cas présence mais sans participation active).
· Signature de la pétition intersyndicale adressée à Madame DATI, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice.
· Pour les déplacements professionnels : utilisation du véhicule de service.
· Boycott des réunions partenariales (information des partenaires sur ce mouvement).
· Respect strict des 36 heures hebdomadaires et des chartes des temps.
· Intervention uniquement sur les missions imposées par le CPP (permanences ; accueil des passagers ; POP).

Ces actions seront mises en place à compter du mercredi 28 Mai 2008, jusqu’au 20 juin (reconductible),










RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip + Alternatives