Snepap-Fsu

Le SNEPAP-FSU rencontre le Directeur de l’Administration Pénitentiaire

lundi 21 novembre 2016 par Webmestre SNEPAP-FSU

Le SNEPAP-FSU a été reçu hier après-midi par le Directeur de l’Administration Pénitentiaire. Il s’agissait du tout premier véritable temps d’échanges privilégié entre le nouveau Directeur et notre organisation ; l’occasion pour nous de chercher à mieux connaître le projet du nouveau Directeur de l’Administration Pénitentiaire, de découvrir sa vision politique. L’occasion pour lui de prendre acte de celle du SNEPAP-FSU, structurée par plusieurs décennies passées à défendre et à promouvoir une approche équilibrée et cohérente des missions, et de l’intérêt des personnels qui les portent, au sein de l’administration pénitentiaire. L’occasion également de lui pointer la logique de rupture dans laquelle l’administration s’est enfermée, et a enfermé notre organisation, pourtant porteuse d’une longue tradition de travail et d’échanges responsables, sans tabous ni postures.

Une logique de rupture qui arrive cette semaine à un nouveau point d’apogée. Après le refus de siéger au cours des dernières réunions du Comité technique SPIP, le SNEPAP-FSU, s’il s’est présenté aux différentes réunions de travail de cette semaine (suites des travaux sur le RPO 1, suites des discussions sur la révision des modalités de recrutement des CPIP, présentation du projet de réorganisation de la DAP ou de déploiement du renseignement pénitentiaire…), a systématiquement lancé un avertissement en ouverture de chacune des réunions : en l’absence de données attendues sur la mise en œuvre du relevé de conclusions IP avant la fin de la semaine en cours, le SNEPAP-FSU se retirerait de tous les travaux et discussions à venir. Bien plus, les organisations professionnelles représentatives et les personnels étant plus que jamais déterminés, la reprise d’un mouvement social n’était plus à exclure.

Suite de la communication ici :

PDF - 255.9 ko









RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip + Alternatives