Snepap-Fsu

IFPIP pip, Hourrrra... ou t’auras moins !

La double peine des estimés « mauvais » agents

vendredi 23 février 2007 par Webmestre SNEPAP-FSU

Notre chère IFPIP (Indemnité Forfaitaire des Personnels d’Insertion et de Probation) va changer de visage, par décret et arrêtés, et pas de manière anodine ! A ce titre, la DAP a estimé normal de donner aux organisations syndicales « un point d’information » sur cette réforme indemnitaire achevée !! Seule manque l’autorisation du Ministère des Finances....

D’abord, il nous a été expliqué que l’IFPIP allait être mensualisée (1/12eme du montant versé tous les mois)... ensuite, que la prime de « chaussures et petit équipement » (les fameux 8,18 € qui viennent fleurir notre bulletin de salaire une fois par trimestre...) sera intégrée au montant de l’ifpip annuelle... Par ailleurs, et en écho à l’action menée depuis juillet 2006 par le SNEPAP afin que soit versée aux anciens élèves CIP, l’IFPIP qui leur était due, l’administration explicitera dans le nouveau décret que l’IFPIP, indemnité statutaire, doit être versée également aux élèves et stagiaires CIP qu’ils soient à l’ENAP ou sur les lieux de stage.
Puis l’administration nous a informé de la MODULATION de l’IFPIP, à la hausse comme à la baisse, EN FONCTION DE LA NOTATION DE L’AGENT !!! Le supérieur hiérarchique notateur, pourra donc sanctionner financièrement l’agent dont il aura estimé « sa manière de servir » insatisfaisante. Il aura le pouvoir de baisser le montant de l’IFPIP jusqu’à moins 50%, comme de l’augmenter d’autant !! La DAP, consciente des potentiels abus dont pourrait faire preuve le notateur, a prévu la possibilité de recours en CAP pour les agents qui auraient été illégitimement ou trop sévèrement sanctionner !!
En plus, la modulation à fortiori subjective de l’IFPIP sera renforcée, lorsque, d’ici 3 ans, la notation aura été supprimée (comme le prévoit la loi de modernisation de la fonction publique) au profit de la seule évaluation.
Cette réforme indemnitaire, annonce un renfort du pouvoir hiérarchique des cadres qui aura une incidence directe sur les ressources des personnels et de leur famille !! Infantilisation, « disciplinarisation », voilà une belle manière de « motiver » les personnels des SPIP par la méthode de la carotte et du bâton !! Et en cas de sanction, l’IFPIP - mensualisée - sera alors supprimée en octobre, novembre et décembre, le reliquat de ponction pouvant même aller jusqu’à entamer le salaire restant de décembre !! Autrement dit : Joyeux Noël !!

N’oublions pas que cette indemnité fut créer suite à la signature du protocole d’accord du 18 janvier 1995 par le SNEPAP-FSU, qui permit, alors, de rééquilibrer l’indemnitaire entre agents ayant les mêmes missions : assistants de service social et conseillers d’insertion et de probation. Par la modulation, l’administration impose une inégalité de traitement entre des personnels relevant du même statut et exerçant des missions identiques !!
C’EST UN VRAI SCANDALE ! REAGISSONS !
Le SNEPAP-FSU SOUHAITE ET APPELLE A UNE ACTION FORTE ET UNITAIRE










RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip + Alternatives