Snepap-Fsu

FORMATEURS CPIP A L’ENAP : Le SNEPAP-FSU obtient des précisions de la DAP

jeudi 21 avril 2011 par Webmestre SNEPAP-FSU

La circulaire du 29 décembre 2010, relative à l’application de l’arrêté du 17 juillet 2009 portant
règlement d’emploi des formateurs des personnels de l’Administration Pénitentiaire, a mis en place un
emploi de formateur, de niveau catégorie C, chargé d’assurer la formation pédagogique des stagiaires,
et de responsable de formation, de niveau catégorie B, chargé de piloter la mise en place des
formations.

Désormais, une qualification de formateur ou de responsable de formation est donc
obligatoire pour tout personnel désirant exercer un tel poste à l’ENAP, dans les pôles de formation ou
en DISP.

Les personnels en place sur ces postes ont donc dû se soumettre à un examen de « reconnaissance des
acquis de l’expérience professionnelle » (RAEP) pour continuer à exercer ces fonctions. Mais
l’Administration s’est vu confronté à un problème : selon l’interprétation qu’elle faisait de ces textes
plus aucun CPIP ne pouvait postuler sur un emploi de formateur, car appartenant à un corps de
catégorie B, notamment à l’Enap ! Ils ne pouvaient accéder qu’à des postes de responsable de
formation.

Pour le SNEPAP-FSU, il est incongru et incohérent que la formation initiale des élèves et stagiaires CPIP
ne puisse être délivrée par des professionnels de terrain issus du même corps. De plus, rien n’impose
cette interprétation plus contraignante que le texte.

Interpellé par le SNEPAP-FSU, le 12 avril dernier, le service RH de la DAP, par la voix de la Sous-Directrice
a apporté des éléments de précision sur ce point et est revenue à une vision plus réaliste. La DAP a donc
annoncé revenir sur la situation spécifique de l’ENAP, en permettant aux CPIP, dans un additif à leur
circulaire de mobilité, l’accès aux postes de formateurs. Concernant les DISP, les CPIP accéderont à des
postes de responsables de formation uniquement.

Le SNEPAP-FSU se félicite que les CPIP de « terrain » ne soient pas dépossédés de la
possibilité de participer à formation initiale des CPIP à l’ENAP,
au-delà des postes de responsable de formation.

De même, pour le SNEPAP-FSU, la DAP doit proposer et attribuer des postes de responsable de pôle de
formation aux responsables de formation issus de toutes les filières. Or actuellement, aucun de ces
postes n’est proposé à la filière insertion et probation ou administrative par exemple.

Le SNEPAP-FSU restera vigilant sur cette question, parce que la formation des
personnels est un enjeu fondamental pour la qualité du service public pénitentiaire !

PARIS, le 21 avril 2011











RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip + Alternatives