Snepap-Fsu

FERMETURE DES ETABLISSEMENTS DE LOOS : UN VERITABLE SCANDALE !! Rappel des

jeudi 20 janvier 2011 par Webmestre SNEPAP-FSU

Rappel des faits :
 Début juin 2010 tous les postes du CP ANNOEULLIN sont pourvus à la CAP de mutation des Conseillers d’Insertion et de Probation.
 Juillet 2010 : annonce de la fermeture des 2 établissements de Loos.
 Janvier 2011 : deux agents de Sequedin sont priés de partir contre leur volonté et en dehors de la métropole lilloise !

En effet, suite à la CAP de mutation spécifiques du 13 janvier dernier, une

PDF - 121.7 ko

de nos collègues, en poste depuis 3 ans à la MA de SEQUEDIN dont le choix n’a pas été satisfait lors de cette CAP, sera obligée d’accepter l’un des postes que l’administration lui proposera dans les jours à venir sous menace de licenciement !

Une autre a obtenu une mutation sur son deuxième voeu, qui n’en est en réalité pas un, tant les agents concernés ont subi la pression et l’influence de la DISP pour faire « d’utiles » concessions !

Or, faut-il le rappeler, la situation inextricable dans laquelle se trouvent les personnels d’insertion et de probation de la RA Loos – Sequedin, est de l’entière responsabilité de l’Administration. Celle-ci, lors de la CAP de mutation de juin 2010 a affecté 9 agents au CP d’Annoeullin sans aucune anticipation de la fermeture des établissements Loossois. D’autres choix étaient pourtant possibles : report de la CAP sur ces postes, mutation sous réserve...

Loin d’une réelle volonté de rattraper son erreur, l’Administration a refusé d’apporter des solutions adéquates pour tous les personnels en rejetant toute possibilité d’affecter en surnombre des personnels sur les services et établissements de l’agglomération lilloise. Surnombre qui se serait résolu rapidement par le jeu des mutations dès la prochaine CAP de juin.
L’Administration parle des contraintes budgétaires qui pèsent sur elle pour justifier ce choix…. Elle offre pourtant 15 000 euros de primes à chaque agent qui consentirait à prendre un poste en dehors de l’agglomération lilloise.

Face au même problème pour les personnels de surveillance, la DAP a su faire preuve d’humanité et de perspicacité en affectant 27 personnels en surnombre à la MA de Sequedin. Est-ce trop demandé pour nos deux collègues CIP.

De plus, rappelons à notre Administration que la fermeture de Loos entraîne mathématiquement une montée en charge des détenus à la maison d’arrêt de Sequedin et que parallèlement les nouveaux dispositifs de la loi pénitentiaire provoquent un accroissement de la charge de travail. Dans ces conditions deux postes supplémentaires sont indispensables au bon fonctionnement du service public !!

Aussi, nonobstant l’avis de la CAP du 13 janvier 2011, nous exigeons de l’administration centrale une attitude plus humaine et réaliste afin qu’elle mette à disposition les personnels non satisfaits par la CAP sur le poste correspondant à leur premier voeu !

Lille, le 18 janvier 2011

SNEPAP FSU REGION LILLE Pour le SNP-CFTC
Le Bureau Régional de Lille










RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip + Alternatives