Snepap-Fsu

Déclaration liminaire Comité National d’Action Sociale du 27 juin 2014

vendredi 27 juin 2014 par Webmestre SNEPAP-FSU

Madame la Ministre,

L’action sociale est importante pour les agents, encore plus à l’heure du gel du point d’indice qui perdure, ceci dans un contexte de crise. En effet, l’action sociale couvre tous les aspects de la vie quotidienne, comme la restauration, le logement, la petite enfance, les vacances et loisirs, les aides et secours …
Si elle n’est pas un élément de rémunération, elle contribue toutefois à maintenir de bonnes conditions de travail et de vie des agents, pour qu’ils accomplissent sereinement leurs missions.

PDF - 247.6 ko
Cliquez ici pour télécharger en PDF

Le budget d’action sociale au Ministère de la Justice a été jusqu’à présent maintenu. Ces deux dernières années, les réserves ministérielles ont même été levées, pour effectuer des réservations de logements, notamment en Île de France.
Tout ceci nous permet de mener de vraies réflexions au sein du Conseil National d’Action Sociale, et de monter des projets. A cet égard, le budget triennal alternatif présenté par l’ensemble de la parité syndicale est à souligner.

Pour la FSU, l’accentuation de la politique petite enfance est positive, à l’heure où plus de 40% des fonctionnaires de l’Etat viennent d’être exclus du dispositif de chèques emploi service universels garde d’enfant CESU.

Concernant les vacances, le projet d’achat et de gestion d’un centre de vacances en commun avec le Ministère des Finances doit être mené à son terme. Ce centre de vacances, très bien situé, viendra en complément des dispositifs existants, qui sont actuellement insuffisants.

Pour la FSU, la formation des acteurs sociaux reste une priorité. Elle permet en effet un bon exercice de l’action sociale à tous les niveaux, au sein de notre Ministère et dans les établissements. Elle donne des outils et des méthodes de travail à des bénévoles impliqués, afin de mieux répondre aux besoins des agents. A ce sujet, nous remercions le Secrétariat Général, le Bureau d’Action Sociale et des Conditions de Travail, ainsi que l’ENAP, d’avoir permis que des formations se tiennent cette année.

La FSU est attachée à une restauration collective de qualité, et le Millénaire doit répondre à cette exigence. Nous serons vigilants sur ce point.

Enfin, la FSU ne cache pas son inquiétude quant à la MMJ, maintenant associée à AG2R-La Mondiale, et dénonce l’épargne réalisée sur nos cotisations. La FSU déplore également la diminution de l’action sociale
à la MMJ, car faute d’information, les agents n’y ont pas assez recours. Dans le même temps, les demandes d’aides financières adressées au ministère et ayant pour motif la maladie ou les soins explosent.
Dans ces conditions de thésaurisation et de sous-consommation des aides dédiées aux agents, l’augmentation des cotisations MMJ n’est pas acceptable pour la FSU.

Paris, le 27 juin 2014










RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip + Alternatives