Snepap-Fsu

Communiqué de presse

vendredi 2 mai 2008 par Webmestre SNEPAP-FSU

Suite à la Réunion Intersyndicale (SNEPAP-FSU et UGSP-CGT) et non syndiqués des Travailleurs Sociaux de l’Administration Pénitentiaire de la Direction Interrégionale des Services Pénitentiaires de Toulouse.

Dans le cadre du projet de réforme statutaire des Personnels d’Insertion et de Probation, actuellement en discussion à la direction de l’Administration Pénitentiaire, les Personnels d’Insertion et de Probation, venus de l’ensemble de la Direction Interrégionale de Toulouse, ont travaillé sur les propositions actuelles de la direction de l’Administration Pénitentiaire.
Cette réforme statutaire ne prévoit toujours pas d’avancées indiciaires pour les corps concernés.
Elle impose des contraintes de mobilités et d’objectifs inadaptés aux réalités professionnelles, elle réduit de manière disqualifiante la formation initiale des personnels dont les missions et les responsabilités vont pourtant croissantes.
Elle crée des disparités salariales au sein des services et entre services, en fonction de la localisation géographique, instaurant ainsi des inégalités flagrantes et injustifiées entre agents du même corps.

C’est pourquoi les personnels réunis ce jour rejettent ce projet dans sa totalité et revendiquent :

- L’accession de l’ensemble du corps (reconnaissance de nos missions).à la catégorie A.
- Le rétablissement d’une formation qualifiante en deux ans.
- Le rejet d’une modulation de l’indemnitaire.

Les Personnels d’Insertion et de Probation, réunis ce jour, souhaitent rester mobilisés et sont prêts à utiliser tout autre moyen d’actions utiles pour d’être entendus par leur administration.

Marc HORTALA
Secrétaire régional SNEPAP-FSU

Mylène PALISSE
Secrétaire régional Adjointe UGSP-CGT










RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip + Alternatives