Snepap-Fsu

CAP des DPIP/CSIP : pourquoi nous n’avons pas siégé

jeudi 24 mai 2012 par Webmestre SNEPAP-FSU

Nous, cadres des SPIP dénonçons la façon dont la DAP traite les sujets relatifs à nos services : dialogue social
niveau zéro tant pour la gestion des CAP, que pour la concertation sur des sujets aussi importants que les
organigrammes.

PDF - 101.3 ko
cliquez pour télécharger

Nous avons donc décidé de boycotter les CAP des personnels d’encadrement pour dénoncer un mode de gestion
arbitraire. Conscients du préjudice subi, nous devons des explications.

L’absence de critères lisibles par tous favorise des mutations à géométrie variable que nous, représentants des
personnels, ne pouvons accepter. Nous avons été élus pour permettre de garantir la transparence et l’équité dans la
mobilité.

La mutation est un droit. Selon nous, plusieurs principes doivent prévaloir au sein des CAP :
· Les CAP des CSIP et des DPIP doivent être liées et simultanées
· Aucun poste, hormis celui d’adjoint au DFSPIP, ne doit être considéré comme étant à profil et donner lieu à
un entretien préalable
· La fidélisation de deux ans sur le poste ne doit pas être déterminante
· L’évaluation ne doit pas entrer en compte dans la mobilité

La mobilité doit être appréciée au regard de :
- l’ancienneté sur le poste
- l’ancienneté au Ministère de la Justice
- le parcours professionnel

Les cadres sont effarés de l’absence d’intérêt et de la méconnaissance des fonctionnements des SPIP dont font
preuve les services RH. Le dernier exemple est la décision arbitraire d’une date butoir pour la publication des
Postes Susceptibles de Devenir Vacants.
Nous demandons que l’administration publie tous les postes figurant sur la nomenclature en précisant les postes
vacants.

Pour établir cette nomenclature, nous exigeons d’être associés aux travaux menés sur les organigrammes des
services. Ainsi, il n’est pas envisageable, et même irresponsable, pour l’avenir des SPIP, de ne pas associer leurs
représentants à ces travaux.

Si l’organisation et les missions des SPIP sont au coeur des préoccupations de la DAP, un véritable dialogue
social avec les représentants de cette filière doit être rétabli. Des SPIP reconnus et efficaces ne peuvent se
passer d’un encadrement renforcé et respecté.

Les représentants des personnels CSIP et DPIP










RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip + Alternatives