Snepap-Fsu

CAP CIP et ASS : RENCONTRE AVEC LE DIRECTEUR DE L’ADMINISTRATION PENITENTIAIRE

lundi 29 mai 2006 par Webmestre SNEPAP-FSU

Suite à notre demande, les organisations syndicales siégeant à la CAP ont été reçues par le Directeur de l’Administration Pénitentiaire et par Monsieur TRIOLLE Directeur des ressources humaines, le vendredi 19 mai 2006.

Les organisations syndicales ont rappelé que le concours exceptionnel de recrutement de 200 postes ne pouvait en aucun cas justifier une « pénalisation » des titulaires CIP ou ASS. Nous avons également sensibilisé le DAP au sentiment de profonde injustice qui existe actuellement sur le terrain suite à la diffusion de plusieurs notes

Outre un discours convenu sur le déséquilibre géographique et la fragilisation des services, la Direction de l’Administration Pénitentiaire a mis en avant une logique « pragmatique ». Celle-ci repose sur le postulat que les titulaires ne seront pas gravement lésés dés lors que les recrutements actuels de CIP sont importants : les demandes de mobilité seront donc satisfaites, mais, dans les années à venir !!!

Finalement, le Directeur de l’Administration Pénitentiaire propose de réintroduire dans le mouvement actuel de la CAP, un certain nombre de postes, au cas par cas, et dans des endroits susceptibles d’être fortement demandés par les titulaires. Malgré les demandes claires et répétées du SNEPAP FSU, aucune réponse précise (nombre de postes, zones géographiques...) n’a été apportée. De la même manière, aucune réponse précise n’a été apportée quand à la communication aux organisations syndicales de la liste des 200 postes proposés aux lauréats du concours exceptionnel.

L’administration a uniquement proposé une réunion avec ses services gestionnaires (RH4), dans la semaine du 29 mai 06, afin d’aborder concrètement les perspectives et simulations de sa proposition sur le mouvement 2006 de mutations des titulaires.

Le SNEPAP FSU va donc poursuivre son action pour défendre les droits des titulaires. S’il nous paraît utile de nous rendre à la réunion de travail avec RH4 afin de mesurer la véritable portée de la proposition de la DAP en terme d’effets et de garanties pour les titulaires, ce sera uniquement pour défendre les intérêts des personnels, et non pour cautionner ce procédé .










RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip + Alternatives