Snepap-Fsu

BILAN DES PRIMO-RECRUTEMENTS EN CDI : PSYCHOLOGUE, UN METIER EN TENSION...

jeudi 8 octobre 2015 par Webmestre SNEPAP-FSU

Ce 6 octobre était présenté au Conseil Supérieur de la Fonction Publique d’Etat un bilan du dispositif de primo-recrutement d’agents en CDI.
Ce dispositif, expérimental pendant une durée de 4 ans, tire son origine de l’article 36 de la loi du 12 mars 2012 dite Loi Sauvadet. Il concerne les primo-recrutements sur des emplois permanents correspondant à des missions pour lesquelles il n’existe pas de corps de fonctionnaires.
L’objectif affiché de l’administration est de rendre plus attractifs des recrutements réalisés dans des filières où elle se trouve en concurrence avec le secteur privé.

Pour les administrations de l’Etat : triste bilan...

En octobre 2014, la Direction Générale de l’Administration et de la Fonction Publique (DGAFP) a mené une enquête dans le cadre du bilan de ce dispositif. Les résultats sont sans appel, avec seulement 300 recrutements réalisés par ce biais au sein de la Fonction Publique d’Etat. A la lecture de cette enquête, nous apprenons que ces recrutements concernent essentiellement des métiers « en tension » (Les métiers en tension sont ceux pour lesquels les plus gros problèmes de recrutement sont constatés.) sur le marché de l’emploi.

Les motifs avancés pour expliquer ce chiffre famélique couvrent de tristes excuses telles que l’absence de doctrine dans les ministères s’agissant de ce type de recrutement, le fait que ces derniers aient consacré tout leur temps à l’appropriation de la refonte du cadre juridique issu de la Loi Sauvadet applicable aux agents
contractuels, etc...

PDF - 203.1 ko

Néanmoins, les ministères interrogés par la DGAFP ont généralement indiqué «  qu’un examen particulier a été réalisé en liaison avec les représentants du personnel, pour étudier les conditions dans lesquelles les missions des corps pouvaient faire l’objet d’adaptations de manière à mieux prendre en compte les activités nouvelles ou nécessitant des compétences techniques nouvelles  ». Tiens donc...

Au sein du Ministère de la Justice et de l’Administration Pénitentiaire : un bilan désastreux...

A l’Administration Pénitentiaire, les recrutements sur des métiers ne disposant pas de corps de fonctionnaires concernent essentiellement les psychologues.
Depuis 2012, ils sont plusieurs dizaines à avoir été recrutés, dans les établissements pénitentiaires, les SPIP, et plus récemment à l’occasion du plan de lutte anti-terrorisme.
Aucun de ces primo-recrutements n’a fait l’objet d’un CDI...
Au sein du Ministère de l’Intérieur, où la problématique statutaire des psychologues est la même qu’à l’Administration Pénitentiaire, ils sont 25 à avoir été recrutés en CDI...

BILAN CHIFFRE A LA JUSTICE....
Primo-recrutements en CDI :
- Ministère de la Justice : 0
Comparatif des primo-recrutements en CDI selon le métier :
- Psychologues Administration Pénitentiaire : 0
- Psychologues Ministère de l’Intérieur : 25

Prévu pour les métiers « en tension » sur le marché de l’emploi, le bilan des primo-recrutements en CDI est famélique dans la Fonction Publique d’Etat.
Mais que dire de celui concernant le Ministère de la Justice, et plus particulièrement au sein de l’Administration Pénitentiaire : zéro primo-recrutement en CDI, zéro concertation avec les Organisations Syndicales..... Alors même que ce sont 25 primo-CDI qui étaient signés avec des psychologues au Ministère de l’Intérieur sur la même période.
Le Ministère de la Justice s’endort sur le statut des psychologues.... L’Administration
Pénitentiaire s’assoit sur la loi SAUVADET....
La FSU, particulièrement préoccupée par la situation de précarité que vivent des dizaines de milliers d’agents non titulaires de la Fonction Publique, a décidé de donner la parole à leurs représentants et de la porter notamment dans les ministères, à l’occasion d’une journée de témoignage et de mobilisation le 15 octobre prochain.
Le SNEPAP-FSU y prendra toute sa place.

Paris, le 8 octobre 2015










RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip + Alternatives