Snepap-Fsu

Appel intersyndical au rassemblement devant la DISP de Strasbourg le 31 mars 2016

jeudi 17 mars 2016 par Webmestre SNEPAP-FSU

Suite à l’appel de l’intersyndicale CGT Insertion, SNEPAP-FSU, et CFDT Interco, nombreux sont les agents des SPIP à avoir rejoint le mouvement national.

L’administration pénitentiaire persiste à ignorer et à mépriser l’ensemble de la filière insertion et probation en l’écartant des « mesures historiques » qu’elle se targue d’avoir prises au mois de décembre 2015. Ces mesures financées dans le cadre du Plan de lutte contre le Terrorisme se traduisent notamment par une augmentation de plusieurs régimes indemnitaires en faveur de l’ensemble des personnels de l’administration pénitentiaire... sauf ceux de la filière insertion et probation.

Cliquez ici pour télécharger en PDF :

PDF - 443.4 ko

Puisque notre administration semble souffrir d’amnésie, rappelons :
- que les SPIP sont les seuls services à prendre en charge la totalité des personnes majeures confiées à l’administration pénitentiaire,
- qu’ils sont en première ligne pour prévenir la récidive et les phénomènes de radicalisation.
- que les missions du SPIP ne cessent de se complexifier au gré des nombreuses évolutions législatives et réglementaires, et que les agents des SPIP s’investissent dans plusieurs travaux relatifs à l’évolution de leurs pratiques professionnelles, pour une meilleure prise en charge des personnes placées sous main de justice, afin de prévenir au mieux la récidive.
- que la réalité des terrains est insoutenable : vacances de postes tous corps confondus (CPIP, DPIP et PA notamment), explosion de la charge de travail, accumulation des priorités, morcellement des tâches à exécuter, ravages du système de la pré-affectation au sein des équipes, formation sacrifiée des élèves et stagiaires CPIP, absence de budget pérenne, etc.

Le manque de reconnaissance des SPIP par notre administration a toujours été dénoncé par les organisations syndicales représentatives de la filière insertion et probation.

Aujourd’hui, le point de rupture est atteint.

L’’intersyndicale régionale appelle l’ensemble des agents des SPIP de la DISP Est-Strasbourg à se rassembler le jeudi 31 mars 2016 de 10h00 à 12h00 devant la DISP Est-Strasbourg

pour porter nos revendications :
- l’ouverture de négociations statutaires pour l’ensemble de la filière insertion et probation
- une remise à niveau immédiate du dispositif indemnitaire
- la suppression de la pré-affectation pour la prochaine promotion de CPIP
- l’égalité de traitement des ASS ayant intégré le corps de CPIP pour le calcul de la pension à la retraite
- un plan de recrutement, inscrit dans le projet de loi de finances pour 2017, permettant un véritable renforcement en ressources humaines dans les SPIP (CPIP, DPIP, PA notamment)
- un réel budget pour les SPIP, avec la mise en place d’un budget / PPSMJ à l’instar du JDD / détenu

Tous ceux qui ne pourront pas se déplacer à ce rassemblement sont invités à organiser une journée « SPIP MORT » à cette date (pas de convocation, pas de rapport, pas d’appel téléphonique, pas de participation en CAP, en débat contradictoire, en CPU, etc.).
Il est temps de reconnaître à sa juste valeur le travail effectué par les agents des SPIP qui oeuvrent au quotidien pour prévenir la récidive. Face à l’ignorance et au mépris de notre administration, mobilisons-nous !

A Strasbourg, le 15/03/2016










RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip + Alternatives